Étude : générations, le grand fossé ?

Si ces derniers mois, la crise sanitaire a ravivé le spectre d’un « clash générationnel » dans le débat public, ce récit a poussé sur un terreau fertile : l’idée d’un fossé grandissant entre jeunes et seniors a largement précédé la pandémie. Mais qu’en est-il réellement des relations entre générations ? Une enquête inédite fait le point.

Produit par Grand Récit pour Départements solidaires, ce rapport fait l’état des lieux des perceptions et attitudes des Français sur les relations intergénérationnelles. Il s’appuie sur les données d’une étude conduite par l’institut de sondage BVA auprès de 3 200 Français, dont 1 049 jeunes de dix-huit à vingt-neuf ans et 1 125 seniors âgés de soixante ans et plus en septembre 2021. Les résultats de cette enquête battent en brèche le récit d’un fossé grandissant entre les plus jeunes et les plus âgés. Ils mettent en évidence les écarts de perception et de valeurs qui existent entre classes d’âge, mais montrent que ces divergences ne constituent pas un fossé infranchissable pour autant. L’importance que leur accorde le débat public, par effet de polarisation, masque non seulement les écarts qui existent au sein même des classes d’âge, mais aussi tous les points qui les rassemblent, notamment autour de la question sociale. Les solidarités entre générations demeurent fortes. Pour les Français, elles sont tout autant une affaire de famille qu’un enjeu de solidarité nationale et locale. Pour le relever, les départements sont en mesure de jouer un rôle décisif. 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin